Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EBR PANHARD

Publié le par Les RENDEZ-VOUS de La REINE

Engin Blindé de Reconnaissance en service dans l'armée française entre 1951 et 1985.

EBR PANHARD

Il était surnommé le pur sang des blindés, 12 cylindres à plat comme les Ferrari F1. La suspension hydropneumatique avant la DS 19, le premier blindé exporté par PANHARD, 13 tonnes mais rapide comme une auto, une belle bête, capricieuse quelquefois.

EBR PANHARD
EBR PANHARD
EBR PANHARD
EBR PANHARD
EBR PANHARD
EBR PANHARD
EBR PANHARD

Panhard 201 à huit roues est conçu en 1939 par Louis Delagarde. Le Panhard 212 reprend la base agrandie du modèle 201. La configuration de l'engin est originale : il est capable de circuler dans les deux sens, par une disposition symétrique avant / arrière et la présence de deux postes de conduite. La caisse blindée est montée sur huit roues motrices, dont quatre roues intérieures entièrement métalliques qui se relèvent pour la conduite sur route et s'abaissent en terrain difficile.

Le modèle de la photo reçoit comme tous les autres exemplaires construits depuis 1964, un canon de 90 mm installé sur une tourelle FL 11 (tourelle entièrement de forme ronde).

Dans les années 70 des EBR à tourelle FL 10 (similaire aux AMX 13 canon 75mm) équipaient encore certains régiments, réservés au commandement des escadrons.

Engin blindé de reconnaissance produit dès 1951 par Panhard, l’EBR présente plusieurs innovations techniques intéressantes : de conception symétrique il peut circuler indifféremment dans les deux sens et dispose de deux postes de conduite, quatre des huit roues motrices sont relevables sur route autorisant une vitesse de plus de 100km/h.

L'évolution des chars de combat impose le réarmement des EBR, en 1964, le canon d’origine de 75mm est remplacé par une pièce de 90mm. La modernisation porte sur 650 EBR Mle 51 équipés de tourelle FL11, les autres modèles sont retirés du service.

PANHARD EBR 90 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Constructeur : Panhard Période de production : 1963

Moteur 12 cylindres PANHARD à plat refroidi par air monté en fond de caisse. Puissance 200cv. 4000 t/mn.

Suspension oléopneumatique.

Pneumatique increvable avec alvéoles d’azote

Autonomie 650 à 700 km ou 10 heures. Réservoirs 375 litres.

Type : Engin blindé de reconnaissance

Équipage : 4 hommes

Longueur (m) : 6,15 Largeur (m) : 2,42 hauteur (m) : 2,24 Poids en ordre de Combat (kg) : 13 000 kg

1 Canon de 90mm D921A Mle F 2 (Vo 750m/s), 3 mitrailleuses (MAC 31 "Reibel" cal. 7,5 mm avec chargeur " camembert " de 149 cartouches + 1 inerte)

Transmissions : Poste ER SCR506

2 changements de 4 vitesses, un à droite et 1 à gauche, soit 16 combinaisons

Blindage : 40mm max (incliné à 60°)

Autre caractéristiques techniques http://daniel.rabbe.free.fr/fiches/panhard/ebr/ebr.htm

Plus d’images http://www.chars-francais.net/2015/index.php/liste-chronologique/de-1945-a-1990?task=view&id=41 . Merci

LE PANHARD IL PETE ?????????????? un film de 24jeanclaudenontron https://www.youtube.com/watch?v=lSvUKQeGGUc , ne pas oublier de laisser la porte ouverte !!

En service en 1973 dans le 3ème régiment de hussards alors membre des forces françaises en Allemagne à Pforzheim.

EBR PANHARD
EBR PANHARD

L’apprentissage au pilotage de l’EBR dans les années 70 se faisait sur l’ovale du CIABC Centre Instruction Armée Blindée Cavalerie de Carpiagne (13). Pour l’apprentissage l’EBR était détourellé.

EBR PANHARD

Pour reconnaitre facilement l’avant de l’arrière, avant 2 phares, arrière 1 phare seulement.

EBR PANHARD
EBR PANHARD
EBR PANHARD

L’une des mitrailleuses de 7,5mm était située entre les 2 jambes du pilote, elle devait être parfaitement montée, sous peine que le pilote reçoive dans ses parties les plus fragiles le ressort et les pièces démontées.

Le port de l’écharpe est déconseillé pour le pilote, un des arbres de transmission traverse le poste de pilotage.

EBR PANHARD
EBR PANHARD
EBR PANHARD

Ne pas oublier de verrouiller l’inverseur sous peine de se déplacer en crabe.

Extrait du livre PANHARD de Benoit PÉROT aux Editions EPA

EBR PANHARD

Système de volant comme les F1 actuel, on s’installe sur le siège, et on fixe le volant avec une étoile vissée pour l’EBR. Ambiance au pilotage, plutôt huileuse pour des raisons de réseau hydraulique souvent avec fuite. Le pilote était facilement identifiable à sa combinaison.

EBR PANHARD
EBR PANHARD

L’un des modèles du 3ème escadron du 3ème hussard de Pforzheim équipé d’un éclairage DCA.

EBR PANHARD

Une belle rétrospective de souvenirs http://www.massimocorner.com/afv/Surviving_Panhard_EBR.pdf

En 1970, c’est l’ EBR 2880075 qui a transporté le corps du Gal de Gaulle le jour de ses obsèques. Cet EBR, rééquipé de sa tourelle est visible au musée de Saumur.

Remerciements au propriétaire de l’EBR des photos du haut.

RECHERCHE d’autres photos de l’EBR LEYRIA immatriculé 2480374

Photos et archives personnelles Yves BOIREAU les.rendezvousdelareine@orange.fr

EBR PANHARD

Commenter cet article