Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche pour “11 NOVEMBRE 1918”

Centenaire 1914 – 1918 le 11 novembre 2018 dans la Drôme à Donzère (entre Montélimar et Pierrelatte)

Publié le par Les RENDEZ-VOUS de La REINE

Centenaire 1914 – 1918 le 11 novembre 2018 dans la Drôme à Donzère (entre Montélimar et Pierrelatte)

Centenaire 1914 – 1918 le 11 novembre 2018 dans la Drôme à Donzère (entre Montélimar et Pierrelatte)

RECHERCHE

pour défilé du centenaire 1914 – 1918 5 ou 6 automobiles de cette époque et pourquoi pas 3 ou 4 motos

Centenaire 1914 – 1918 le 11 novembre 2018 dans la Drôme à Donzère (entre Montélimar et Pierrelatte)

Le défilé aura lieu dans la Drôme à Donzère (entre Montélimar et Pierrelatte)

le 11 novembre de 9H30 à 12H30

Contact Claude claude.clapier@gmail.com

« Donzère et la Grande Guerre »  http://www.mairie-donzere.fr/iso_album/journal_141.pdf

Centenaire 1914 – 1918 le 11 novembre 2018 dans la Drôme à Donzère (entre Montélimar et Pierrelatte)
Centenaire 1914 – 1918 le 11 novembre 2018 dans la Drôme à Donzère (entre Montélimar et Pierrelatte)
Centenaire 1914 – 1918 le 11 novembre 2018 dans la Drôme à Donzère (entre Montélimar et Pierrelatte)

PHOTO Yves Boireau les.rendezvousdelareine@orange.fr

 

Voir les commentaires

11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…

Publié le par LES SOUPAPES AVIGNONNAISES

11 NOVEMBRE 1918

PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…  

11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…

«Au compte des modifications apportées à l'organisation des armées il faut mettre le développement considérable du service des transports automobiles.» Maréchal F Foch (1920).

«La victoire de la France en  1918 c'est la victoire du camion français sur le  chemin  de fer allemand.» Feldmarschall E.  Ludendorff commandant l'armée impériale.

 

Le  Service automobile pendant la Grande Guerre(1914 -  1918)

https://storage.googleapis.com/cantookhub-media-eden/c9/54180ed2bb1a489f9cc16dd9ee9ddd3ebfda37.pdf

11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…
11 NOVEMBRE 1918 - PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD…

@ LES SOUPAPES AVIGNONNAISES. COM

Une production LE RENDEZ-VOUS DE LA REINE

Voir les commentaires

11 NOVEMBRE 1918 - 11 NOVEMBRE 2017

Publié le par Les RENDEZ-VOUS de La REINE

Ils font partie de nos paysages et souvent nous les découvrons  lors des sorties avec nos véhicules anciens. Ils représentent la célébration de la guerre mais aussi de la paix. Un hommage à tous les soldats morts pour la France. Le monument aux morts 1914 - 1918. La première date pour le 3 NOVEMBRE 1914 date de la déclaration de la guerre, le 11 NOVEMBRE pour l’armistice de 1918 et l’arrêt des combats.

11 NOVEMBRE 1918 - 11 NOVEMBRE 2017

Thème, « La route du Chrysanthème », fleur d’une tradition du mois de novembre,  et en plus un petit clin d’œil au Devoir de Mémoire de l’année 2014. AUTOS et MOTOS ANCIENNES à RAMBOUILLET Les RENDEZ-VOUS de La REINE, 73ème !                     

Publié le 28 Novembre 2014 par Les RENDEZ-VOUS de La REINE http://www.lesrendezvousdelareine.com/article-autos-et-motos-anciennes-a-rambouillet-les-rendez-vous-de-la-reine-73eme-125097836.html

Pour le plus souvent des monuments communaux placés au centre d’espaces publics  ou dans des lieux symboliques, proche des mairies,  des écoles, des églises, ou des cimetières.

Saint-Martin de Nigelles en Eure & Loir

Saint-Martin de Nigelles en Eure & Loir

Voir les commentaires

l’HISTOIRE DE L’AUTOMOBILE les Taxis de la Marne

Publié le par Les Rendez-Vous de la REINE

Garage de la Compagnie Française des Automobiles de place.

La banlieue ouest, ancien département 75, devenue 92 (Hauts de seine) regorge de souvenirs du passé de l’HISTOIRE DE L’AUTOMOBILE . Voir le livre écrit par Jean Fondin  « Hauts de Seine, berceau de l’automobile », et même si certaines et certains ont écrit dans quelques lectures rambolitaines que ce berceau était dans le 78, et bien non, c’était bien dans le 75 voir aujourd’hui dans le 92 !!

Juste une histoire de culture !

Tomber nez à nez avec  quelques monuments  souvenirs dédiés aux taxis de la Marne, c’est à Levallois Perret. 166 001-copie-1

 

Le premier se trouve rue Baudin, en souvenir du 6 au 8 septembre 1914 à la bataille de la Marne.

Une stèle commémore les Taxis de la Marne, réquisitionnés le 6 septembre 1914 par le général Galliéni, et dont une grande partie provenaient  de Levallois-Perret. Grâce à ces taxis qui transportèrent plus de 6 000 hommes, la Première bataille de la Marne put être remportée par les troupes françaises. http://fr.wikipedia.org/wiki/Rue_Baudin_(Levallois-Perret)847 001

 894 001

Le second monument se trouve place du 11 novembre 1918.

« Hommage aux Taxis de Levallois, qui ont contribué à la victoire de la Marne les 6, 7 et 8 septembre 1914 »  Autour de la place Collange (rebaptisée depuis place du 11 novembre 1918) à Levallois-Perret, se trouvait autrefois  le Garage de la Compagnie Française des Automobiles de place.

027

http://taxidelamarne.over-blog.com/pages/Les_Compagnies_de_Fiacres-880639.html

Yves, photo Yves les.rendezvousdelareine@orange.fr

Voir les commentaires

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

Publié le par Les RENDEZ-VOUS de La REINE

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

Et si la fin de la Grande Guerre

avait été sonnée

d’une automobile !

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

C’est un épisode bien moins connu, survenu quatre jours avant la signature dans le wagon de la clairière de Rethondes-Compiègne.

«  La première ligne allemande est à 200 mètres après le virage.

Le 7 NOVEMBRE 1918 au matin, les Français ont repris La Capelle.

Le lieutenant Von JACOBI annonce que les parlementaires allemands vont arriver en automobile.

A 20 heures 10, sont signalés quatre véhicules les plénipotentiaires allemands arrivent. http://blog.agfg-franconville.fr/la-pierre-dhaudroy/

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

Le capitaine Lhuiller, chef du 1er bataillon, accueille le convoi. https://www.laflamengrie.fr/Donnees/Structures/82592/Upload/373825.pdf

C’est là que, au milieu de la route, que le capitaine Lhuillier, chef du 1er bataillon des avant-postes, accueille le convoi monte sur le marchepied de la première automobile de Von Winterfeldt pour conduire les parlementaires allemands auprès du commandant de Bourbon-Busset. http://peinturesetpoesies.blog50.com/archive/2016/11/11/prelude-a-l-armistice-du-11-novembre-1918-193010.html

Von WINTERFELDT

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

François De BOURBON BUSSET

Après avoir convenu que les automobiles du grand quartier impérial demeureraient à La Capelle et que la délégation allemande prendrait place dans des automobiles françaises, une première étape mène les allemands dans le village d'Homblières http://catreims.free.fr/his031.htm , près de Saint-Quentin, dans le département de l'Aisne.

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

La DELAUNAY-BELLEVILLE  landaulet  28 CV à carrosserie cannée immatriculation militaire 48 774 et son conducteur Roussel.

Les roues arrières sont jumelées (c'est-à-dire 2 roues côte à côte) en raison du poids de la carrosserie (une roue équipée de pneus à talon avec une pression de l'ordre de 3 bars ne peut pas supporter plus de 500 kg).

La carrosserie est un landaulet à séparation chauffeur : la capote est d'un seul tenant et recouvre à la fois la partie passager et la partie chauffeur. https://forum.pages14-18.com/viewtopic.php?t=12157&start=20

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

Les quatre voitures allemandes s’éloignent. Elles s’arrêteront à mi-chemin entre La Capelle et Haudroy, à quelques dizaines de mètres de la cote 232. Le trompette allemand, le maréchal des logis Zobrowski est remplacé par le caporal-clairon Pierre Sellier de Belfort. http://www.axsane.fr/le-clairon-de-l-armistice.html

Pierre Sellier, c’est lui qui sonna au clairon le premier "cessez-le-feu",

le 7 NOVEMBRE 1918, à La Capelle (Aisne),

lors de l'arrivée des plénipotentiaires allemands chargés de négocier l'Armistice du 11 novembre 1918. Plénipotentiaires représentant de l'État auprès d'un autre État, chargé de pleins pouvoirs pour accomplir une mission ; grade le plus élevé de la carrière diplomatique. C'est le caporal Pierre Sellier, originaire de Beaucourt (Territoire de Belfort) qui, ce jour-là, fut le premier clairon à sonner le premier cessez-le-feu. Pierre Sellier  travailla par la suite chez Peugeot, à Sochaux. Le clairon Sellier sonne le cessez-le-feu et d’autres soldats prennent le relais à l’arrière. La nouvelle s’est répandue. https://verdun-meuse.fr/index.php?qs=fr/ressources/biographie-du-mois---novembre-2011---pierre-s

À 20h30, la délégation allemande se remet en route avec le clairon français sonnant le Cessez-le-feu et plusieurs autres refrains militaires jusqu'au PC de la 171e à La Capelle. La mission de Sellier s'arrête à cet endroit. Il passe le relais à d'autres soldats musiciens qui jouent la Marseillaise. Le soir, à minuit, le cessez-le-feu cesse et les combats reprennent jusqu'à l'armistice définitif le 11 NOVEMBRE 1918. Ce jour-là, Pierre Sellier sonne l'armistice comme des centaines d'autres clairons de part et d'autre du front. https://verdun-meuse.fr/index.php?qs=fr/ressources/biographie-du-mois---novembre-2011---pierre-s

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

Sous la responsabilité du commandant de Bourbon Busset, six voitures traversent la zone dévastée du Nord de la France, s'arrêtent à Homblières pour se restaurer, puis vont vers la gare de Tergnier où les attend un train affrété qui les mène vers un lieu de rencontre jusque-là tenu secret, En 1867, le rapport du jury de l'exposition universelle, cite la gare de Tergnier comme l'exemple montrant l'importance d'une gare de bifurcation située dans une « localité sans importance ». La gare dispose d'une gare de voyageurs avec un grand bâtiment dédié avec buffet et deux quais équipés d'une marquise, une grande gare de transbordement, de nombreuses voies de garages, un dépôt de locomotives avec une remise pouvant recevoir 60 machines et un atelier de réparation.

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

De Tergnier à destination d’une futaie de la forêt de Compiègne. Le 8 novembre 1918, la délégation allemande prend un train spécial, à 3 h 45 du matin, pour rejoindre, par la gare de Rethondes, l'épi de tir de Rethondes où va être signé, dans un wagon, l'armistice. Le site abrite deux petites voies ferrées parallèles, utilisées pour l’acheminement des pièces d’artillerie sur rail destinées au tir de longue portée sur lignes allemandes et où ont été acheminés deux trains, le train du maréchal Foch et le train aménagé pour la délégation allemande qui arrive sur place le 8 NOVEMBRE 1918 à 5 h 30 du matin.

Avec LES RENDEZ-VOUS DE LA REINE, découvrez le vrai train avec le vrai wagon DE L’ARMISTICE!! 

http://laretraitedejacky.com/le-wagon-de-larmistice/

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !
Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

11 NOVEMBRE 1918

après la signature de l'armistice. Passage du wagon dans lequel celui-ci a été signé. Les soldats regardent leurs montres et à 11heures les hostilités cessent. Joie et fraternisation des soldats américains et allemands. Un obus est enterré pour symboliser https://www.youtube.com/watch?v=Tj12WvQGvrU

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

Les Trains de la clairière de l'Armistice

https://forum.pages14-18.com/viewtopic.php?t=6674

Le jour où la Grande Guerre a pris fin à Rethondes, avec d’authentiques images d’époque

https://www.francetvinfo.fr/societe/guerre-de-14-18/video-le-jour-ou-la-grande-guerre-a-pris-fin-a-rethondes_741827.html

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

Lundi 11 NOVEMBRE 1918,

11 heures, dans toute la France, les cloches sonnent à la volée, l’armistice met fin à la Grande Guerre.

L’Armistice du 11 NOVEMBRE 1918 http://www.g1914-18.com/armistice.html

Et si la fin de la Grande Guerre avait été sonnée d’une automobile !

Voir les commentaires

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre SEPTEMBRE 1914

Publié le par LES SOUPAPES AVIGNONNAISES

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre

SEPTEMBRE 1914

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914

Comme toutes les années à pareille époque, un regard sur le passé pour le souvenir des TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre 1914-1918.

Plus en 1914 d’ailleurs qu’en 1918 comme vu.

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914

La Compagnie Française des Automobiles de Place, plus tard nommée « G7 » (du fait que ses véhicules étaient immatriculés G7 par la préfecture), est fondée le 4 mars 1905 par le baron Rognat.

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914

Dès 1905, après des essais comparatifs, la Compagnie choisit les véhicules Renault de type AG à 8 chevaux et deux cylindres pour son parc de taxis parisiens.

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914

La production du type AG commence immédiatement en 1905 à Boulogne-Billancourt, et en l’année 1914, les trois quarts des 12 000 taxis parisiens sont des véhicules Renault AG.

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914

Renault de type AG à vocation utilitaire, dès septembre 1914, le gouvernement prévoit de réquisitionner des taxis pour évacuer de Paris les archives du ministère de la Guerre en cas de menace allemande et, à cet effet, constitue une réserve permanente de véhicules. Mais c’est par un tout autre usage imprévu que les taxis parisiens deviennent les taxis de la Marne.

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914

C'est alors qu'une brigade d'infanterie est transportée de Paris au front grâce à la réquisition de taxis parisiens par le général Gallieni, gouverneur militaire de la capitale. Les Français et les Britanniques s'arrêtent le lendemain 6 septembre 1914 sur un front allant de Bar-le-Duc à l'Ourcq, puis lancent une contre-offensive générale avec de gigantesques combats menés victorieusement.

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914

630 taxis. Partis de l’esplanade des Invalides, ils achemineront, à une vitesse moyenne de 25 km/h, plus de 3 000 soldats des 103e et 104e R.I. jusqu’à Silly-le-Long et Nanteuil-le-Haudouin, à une centaine de kilomètres de Paris. https://fr.wikipedia.org/wiki/Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale

 

La chance de pouvoir relire LES TAXIS DE LA MARNE dans l’encyclopédie en couleurs HACHETTE – HISTOIRES DE France du 3ème trimestre 1960

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914

D'autres modèles de taxis ont été réquisitionnés tels que PEUGEOT – RENAULT- LATIL – DE DION BOUTON – BERLIET – FORD – BRASIER - UNIC…  https://histoire-image.org/fr/etudes/taxis-marne  et sur ce blog http://www.lesrendezvousdelareine.com/search/TAXI%20LEVALLOIS%20PERRET/

La Renault Type AG est présentée aux mines le 26 Septembre 1905, la société des Automobiles de Place passe une commande la même année sur 250 exemplaires. https://lautomobileancienne.com/renault-type-ag-et-ag1-1905-1914/

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914

 

PORTRAITS DE FAMILLE

Si erreur dans le choix des modèles, merci

@ LES SOUPAPES AVIGNONNAISES. COM

RVR production

Les.soupapes-avignonnaises@orange.fr

TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914
TAXIS DE LA MARNE de la Grande Guerre  SEPTEMBRE 1914

@ LES SOUPAPES AVIGNONNAISES. COM

RVR production

Les.soupapes-avignonnaises@orange.fr

Voir les commentaires

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER à Manfred von Richthofen

Publié le par LES SOUPAPES AVIGNONNAISES

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

1914 – 1918

Sur terre et dans les airs

de Georges GUYNEMER

à Manfred von Richthofen

L’armistice de 1918, signé le 11 novembre 1918 à 5 h 15, met provisoirement fin aux combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918) .Le cessez-le-feu est effectif à 11 heures, entraînant dans l'ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons, et annonçant la fin d'une guerre qui a fait pour l'ensemble des belligérants plus de 18,6 millions de morts, d'invalides et de mutilés, dont 8 millions de civils. La guerre est terminée officiellement le 28 juin 1919 avec le traité de Versailles.

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

Altitude oblige, une simple plaque pour une des plus petites rues des hauteurs  de Villeneuve lez Avignon BOULEVARD GUYNEMER. Toujours en altitude sur les mêmes hauteurs, les rues de Jean Mermoz et d’Antoine de Saint-Exupéry ne sont pas loin.

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

Le souvenir de Georges GUYNEMER, un aviateur de la Première Guerre mondiale.

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

Villeneuve lez Avignon loin de la Marne et de Verdun, mais juste à côté de Pujaut et de son célèbre aérodrome nommé Le Camp d’Aviation de Pujaut, un terrain réquisitionné en 1919 par l’armée sur une surface de 30 ha. Donc, aucun lien avec Georges GUYNEMER.

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

Le Camp d’Aviation de Pujaut en 1924

Mais, lors de notre passage, à la, station de carburant de l’aérodrome, un avion fait le plein, c’est celui des parachutistes, c’est un Dornier Do-28G-92 Skyservant - Le sigle Do 28 a été attribué à deux modèles fondamentalement différents : l’appareil polyvalent Do 28 A/B (construit en 1959) et le Do 28 D ’’Skyservant’’ (1966). Bo.  Fabriqués à Oberpfaffenhofen pour la Bundeswehr https://fr.wikipedia.org/wiki/Dornier_Do_28

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

Aviation allemande, si pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918), Georges GUYNEMER AS  de l’aviation française, n’a jamais poursuivi de Dornier, sans nul doute, il a à plusieurs  reprises dû rencontrer d’autres nombreux avions. https://www.centenaire.org/fr/autour-de-la-grande-guerre/aviation/archives/les-de-laviation-francaise

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

On tirait au mousqueton et à la carabine, puis à la mitrailleuse. Le ciel de France allait devenir le théâtre de farouches combats.

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

C’est le sergent-pilote Frantz qui, le 5 octobre 1914, abattit le premier avion allemand, un Aviatik.

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

Pour quelle raison le capitaine Guynemer appelait-il ses avions « Vieux Charles »? En fait, c’est un pilote, Charles Bonnard, qui baptisa son avion de son prénom. Bonnard avait Charles Guerder pour mécanicien. Lorsqu’il partit pour les Dardanelles, Guerder devint le mécanicien de Guynemer. Le futur grand as accomplit ses premiers vols sur le ‘Vieux Charles’ de Bonnard, ce qui lui porta bonheur : c’est avec ce Morane Saulnier qu’il remporta […], avec Guerder, sa première victoire en abattant un Aviatik. » http://www.opex360.com/2017/09/11/pour-quelle-raison-le-capitaine-guynemer-appelait-il-ses-avions-vieux-charles/

Georges GUYNEMER ! Son premier avion abattu, le 19 juillet 1915.

Le 3 juin 1916, il est versé à la fameuse escadrille des Cigognes du commandant Brocard.

http://fandavion.free.fr/escadrille_cigognes.htm

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

Fonck remporte 75 victoires, Nungesser 43 et Guynemer 54.

L'aviation pendant

la Grande Guerre

http://87dit.canalblog.com/archives/2014/04/03/29584382.html  

La guerre aérienne 1915 - 1918

http://www.g1914-18.com/gaeriene.htm  

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

L’AVIATION FRANÇAISE

http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/page_centaine.htm

avec Georges GUYNEMER

http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/Georges_Guynemer.htm

 L’Allemagne aussi a eu aussi ses AS, Boelke, Udet et surtout Von Richtoffen, crédité de 80 victoires, il fut abattu en France.

Du côté allié, les Britanniques s’honorent particulièrement des 72 victoires de William Bishopp    

Le célèbre FOKKER Dr.I (Dr de l'allemand Dreidecker, ce qui veut dire « trois ailes » ou « triplan ») un avion de chasse de la Première Guerre mondiale construit par Anthony Fokker et utilisé par l'Allemagne en 1917 et 1918. Le plus connu fut celui du Baron Rouge, Manfred von Richthofen. La production de cet avion a été arrêtée en mai 1918 ; 320 avions ont alors été construits à cette date.

https://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/fokker-dr-i/ -

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

UN AVION ROUGE POUR LE BARON

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

WW1: Manfred v. Richthofen's Red Fokker Dr.1 Triplane

https://www.youtube.com/watch?v=Dgrrik3_yOk

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

Il n'a cependant rien inventé. D'autres aviateurs que lui coloraient leur fuselage en rouge ou le décoraient avec un crâne et des os croisés ou avec un cercueil et des bougies. Ils exprimaient ainsi leurs sentiments sanguinaires vis-à-vis de l'ennemi. Cette mode prend ses origines probablement dans la marine française où elle est attestée pour la première fois pendant le combat de prairial 1794 contre la flotte britannique. En 14-18, il a fallu attendre la bataille de Verdun pour que la coloration des avions de combat devienne populaire. Au printemps 1916, tandis que des centaines des milliers de combattants rampaient dans la boue sous les tirs d'artillerie, très haut au-dessus d'eux planait la sentinelle de Verdun, le Nieuport 11 de Jean Navarre, http://www.gaetanmarie.com/fr/nieuport-11/   rouge lui aussi, qui attaquait chaque avion ennemi qui osait apparaître à l'horizon. Sa popularité parmi les Poilus était immense. La mode franchit la ligne de front et, à la fin de la guerre, les usines allemandes ou austro-hongroises produisaient des avions qui sortaient d'usine déjà coloriés et avec différents motifs sur leurs fuselages.

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

Le 20 avril 1918, lors de l'offensive de printemps, il abat sa 80e victime. Le lendemain, en pourchassant avec ténacité un adversaire au-dessus des lignes britanniques, il est abattu, soit par le pilote canadien Roy Brown, soit par les mitrailleuses de l'infanterie australienne. https://www.centenaire.org/fr/tresors-darchives/fonds-publics/musees/manfred-von-richthofen-vie-et-mort-du-baron-rouge

http://translate.google.com/translate?sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.kumc.edu%2Fwwi%2Fbiography%2Fred-baron.html

http://translate.google.com/translate?sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.pierreswesternfront.nl%2Fsomme-the-red-barons-crash-site-at-vaux-sur-somme

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

Un film en noir et blanc - Fokker Dr.1 - Manfred von Richthofen, 03-09-1917 https://www.youtube.com/watch?v=XIiuyijwKRs

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

Devoir de mémoire - Côté français, une industrie de guerre aussi imaginative que performante

Côté allemand, une discrète Grande Guerre

Les pertes humaines de la Première Guerre mondiale s'élèvent à environ 18,6 millions de morts. Ce nombre inclut 9,7 millions de morts pour les militaires et 8,9 millions pour les civils.

En outre, aux yeux des Allemands, la première guerre mondiale n'est pas la « Grande Guerre ». Même s'il y a eu davantage de morts dans les rangs allemands que dans les rangs français, on ne s'est quasiment pas battu sur le territoire de l'Allemagne. https://www.lemonde.fr/europe/article/2013/11/04/allemagne-une-discrete-grande-guerre_3507590_3214.html

CINÉMA DU JOUR

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

THE BLUE MAX

Le Crépuscule des aigles

Un film britannique réalisé par John Guillermin en 1966.

1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen
1914 – 1918 Sur terre et dans les airs de Georges GUYNEMER  à Manfred von Richthofen

@ LES SOUPAPES AVIGNONNAISES. COM

RVR production

Les.soupapes-avignonnaises@orange.fr

Voir les commentaires

3ème JEUDI DU MOIS DE NOVEMBRE Du BEAUJO, mais pas que du BEAUJO !

Publié le par Les RENDEZ-VOUS de La REINE

3ème JEUDI DU MOIS DE NOVEMBRE  Du BEAUJO, mais pas que du BEAUJO !

La semaine des quatre jeudis peut-être, mais hier soir, 3ème jeudis, LES RENDEZ-VOUS DE LA REINE fêtaient l’arrivée des primeurs au Château Terre Forte de Rocheford du Gard (30) http://www.terreforte.fr/ .

3ème JEUDI DU MOIS DE NOVEMBRE  Du BEAUJO, mais pas que du BEAUJO !

Château Terre Forte de Rocheford du Gard (30), Pierre JAUFFRET est issu de plusieurs générations de vignerons. Le plus ancien A. Valladier (ancêtre côté maternel) l'était déjà en 1856 sur la commune de Rochefort du Gard, située entre Nîmes, Tavel et Avignon. Une belle soirée au milieu des cuves, des tonneaux et des bonnes dégustations, ambiance musicale de Gilbert MAURIN. Plusieurs albums et des centaines de concerts http://www.actechanson.fr/catalogue-20152016/le-cabaret-du-vin .

Sur les tonneaux sont inscrites de nombreuses phrases

Mieux vaut le vin d’ici que l’eau de là. Francis Blanche

3ème JEUDI DU MOIS DE NOVEMBRE  Du BEAUJO, mais pas que du BEAUJO !
3ème JEUDI DU MOIS DE NOVEMBRE  Du BEAUJO, mais pas que du BEAUJO !
3ème JEUDI DU MOIS DE NOVEMBRE  Du BEAUJO, mais pas que du BEAUJO !

Exploitation d'une vingtaine d'hectares, la famille JAUFFRET mène Grenache, Syrah, Mourvèdre, vieux Carignan, Viognier, Bourboulenc et Grenache blanc, Picpoul dont certains ont déjà 70 ans!

On rencontre plusieurs terroirs dans le vignoble, principalement un sol argilo-calcaire avec des galets roulés et un sol caillouteux et profond.

Le 8 septembre 1951, un arrêté paru au Journal officiel dispose que les vins d'appellation d'origine ne peuvent être vendus qu'à partir du 15 décembre. Cependant, suite aux réclamations des syndicats viticoles, une note du 13 novembre 1951 précise « dans quelles conditions certains vins peuvent être commercialisés dès maintenant sans attendre le déblocage du 15 décembre ». C'est cette note qui de fait a créé l'appellation « beaujolais nouveau ».

Les vins primeurs (ou vins nouveaux) sont des vins français autorisés à la vente l'année même de leur production par la réglementation des AOC (Appellation d'origine contrôlée). Le vin primeur le plus exporté est le beaujolais nouveau, mis en vente chaque année le troisième jeudi de novembre, quelques semaines seulement après les vendanges. En 2005, 55 AOC pouvaient vinifier des vins nouveaux, et moins de la moitié de ces AOC étaient autorisées à mentionner les termes de primeur ou nouveau sur leur étiquette. Selon les réglementations des AOC en vigueur, un vin nouveau peut être rouge, blanc ou rosé. https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_vins_primeurs

Pendant les quinze années suivantes, la date fut variable, et ce n'est qu'à partir de 1967 qu'elle fut fixée au 15 novembre jusqu'en 1985, année lors de laquelle elle fut fixée au troisième jeudi de novembre, d'une part pour des raisons de calendrier, car il tombait trop près du jour férié du 11 novembre (anniversaire de l'armistice de 1918), d'autre part pour des raisons pratiques, car il arrivait que cela tombe un week-end.

3ème JEUDI DU MOIS DE NOVEMBRE  Du BEAUJO, mais pas que du BEAUJO !
3ème JEUDI DU MOIS DE NOVEMBRE  Du BEAUJO, mais pas que du BEAUJO !
3ème JEUDI DU MOIS DE NOVEMBRE  Du BEAUJO, mais pas que du BEAUJO !
3ème JEUDI DU MOIS DE NOVEMBRE  Du BEAUJO, mais pas que du BEAUJO !

Château Terre Forte en Belgique à Autoworld en Belgique

Château Terre Forte, un but pour une promenade en anciennes dans la région de Rochefort du Gard (30). Certains l’onT déjà faits et en garde d’excellents souvenirs. Château Terre Forte http://www.terreforte.fr/ et https://www.facebook.com/Chateau-Terre-Forte-1487967814765901/timeline/

Château Terre Forte Pierre JAUFFRET Tel: +33 (0)4 90 26 66 38 courriel: chateau@terreforte.fr

Gratteur de guitare Gérard MAURIN Tél 04 90 26 67 84 gilbertmaurin@wanadoo.fr

« l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération »

Voir les commentaires

Char Renault FT17 au losange rouge

Publié le par Les Rendez-Vous de la REINE

Char Renault FT17

Se promener dans les Yvelines et tomber nez à nez avec un char Renault FT17, modèle 1918 avec tourelle à canon court. Nombreux sont les collectionneurs de véhicules anciens de la seconde guerre. Mais qu’en est-il des véhicules de la première guerre de 14-18 ?009-copie-1.JPG008-copie-1.JPG

Le 15 septembre 1916, les Britanniques utilisent pour la première fois des chars d’assaut dans l’offensive de la Somme. Conçus comme une arme autonome, leurs Mark I, très lourds (28 tonnes) et très lents, sont envoyés en éclaireurs pour opérer des percées dans les lignes ennemies. En France, les chars Schneider, puis Saint-Chamond sont réalisés sur le même modèle en 1916 et 1917. Devant leurs résultats mitigés dans les opérations militaires, l’état-major français, notamment le colonel Estienne, repense le char d’assaut : il doit pouvoir accompagner les mouvements de l’infanterie et, pour cela, être plus léger, plus rapide et disponible en plus grand nombre. http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=1033

Renault relève le défi, et, en juillet 1917, le prototype du FT est achevé. Pesant de 6 à 7 tonnes, beaucoup plus petit, plus rapide (il peut aller jusqu’à 8 km/h) et plus mobile que ses prédécesseurs, il peut être considéré comme le premier char moderne de l’histoire. Sa production en série est par ailleurs plus aisée et moins coûteuse : les usines Renault en construisent 10 en 1917 (d’où « FT 17 ») et 1 750 en 1918 (et près de 3 000 en tout avec la collaboration d’autres fabricants). De leur côté, les Allemands ne croient pas à cette arme que, par ailleurs, ils n’ont pas forcément les moyens de produire. 2-copie-2.jpg3.gif1-copie-4.jpg

Les premiers FT sont engagés avec succès à Amiens le 8 août 1918, puis dans différentes contre-offensives alliées, dont la bataille de Champagne de septembre-octobre 1918. L’utilisation repensée de ces chars d’assaut modernes apparaît comme l’un des facteurs de la victoire finale. http://fr.wikipedia.org/wiki/Char_Renault_FT-17

Manuel du propriétaire http://fr.scribd.com/doc/30292276/Notice-descriptive-du-char-d-assaut-Renault-18-HP-France-avril-1918   

010-copie-1.JPGL’histoire du losange rouge, la cinquième division Us est organisée à la fin de l’année 1917,

La 5ème Division d'Infanterie (Mécanisée) -surnommé le Red Diamond, les Red Devils , ou meurent Roten Teufel , était une infanterie division de l' armée des États-Unis qui a servi dans la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale et la guerre du Vietnam , et avec l'OTAN et de l' US Army Corps III . Son inactivation finale a eu lieu le 24 Novembre 1992.  http://souvenirfrancaisdun.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=247

http://en.wikipedia.org/wiki/5th_Infantry_Division_(United_States)

Belle remise en état, ce Renault FT17 est présenté chez  Renault Trucks Defense qui regroupe Panhard, Acmat et Renault Trucks http://www.renault-trucks-defense.com/  dans les Yvelines. Patrimoine culturel et industriel. Souvenirs de bons moments passés chez Panhard et Acmat pour le Salon Satory. Merci.

photos les.rendezvousdelareine@orange.fr007.JPG

 

 

 

 

Voir les commentaires

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Publié le par LES SOUPAPES AVIGNONNAISES

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Détail d’importance, depuis le 28 avril, les travaux d'aménagement du sommet du Mont-Ventoux ont débuté. Le département de Vaucluse à la charge des travaux d'aménagement de la voirie et des espaces publics. En conséquence et jusqu'au 15 novembre 2020, la circulation sera totalement interdite aux véhicules motorisés entre le col des Tempêtes (côté sud/Bédoin) et le Radome (coté nord/Malaucène).

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Une journée dominicale animée par le Mistral, ciel immensément bleu. Un premier arrêt avant de retrouver les copains, café croissant à

Saint-Hippolyte-le-Graveyron.

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Saint-Hippolyte-le-Graveyron, les communes les plus proches sont Caromb, Beaumes-de-Venise, Lafare, Le Barroux, Aubignan et Malaucène. Carpentras est situé à 7 km, Orange à 27 km et Avignon à 36 km.

Côté COUR à droite ou côte JARDIN à gauche*

La visite du village sera de courte durée, Saint-Hippolyte-le-Graveyron  avec sa  place, sa mairie, son église paroissiale et son puit, Saint-Hippolyte est l'une des rares communes du Vaucluse sans agglomération.

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Sans agglomération mais avec beaucoup de raisin

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Colonne de pierre marquant le centre de la commune, dans le fond le mont Ventoux.

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Plaque du souvenir 1914 – 1918

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Dans le décor, les dentelles de Montmirail

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Si Mary-Suzy et Kamm & Léon se retrouve à Saint-Hippolyte-le-Graveyron, c’est pour profiter de ces premiers instants de liberté et pouvoir emprunter les petites routes provençales comme la superbe route départementale 938. Le trop court tronçon tunnel est un plus. Croisé un sympathique équipage au volant d’un Speedster PORSCHE 356 de couleur crème. Bien avant, cette départementale s’appelait route nationale 538 reliant successivement Vienne à Marseille (de 1933 à 1952), Vienne à Salon-de-Provence (de 1952 à 1972), et pour terminer Sénas à Salon-de-Provence (de 1972 à 2006). https://fr.wikipedia.org/wiki/Route_nationale_538

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

MORRIS Mary-Suzy

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

SUNBEAM Kamm & Léon

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

A proximité de Malaucène, nous retrouvons la MERCEDES 230 SL Pagode de l’ami Fred. Produite à 19 831 exemplaires (11 726 véhicules sont partis à l'export dont 4 752 aux États-Unis). C’est ici que nous retrouvons les amis, le gardien de Lucien nous accueille.

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Pas très ancienne, mais elle a marqué son époque, PEUGEOT 405 MI 16 https://lautomobileancienne.com/peugeot-405-mi16-1987-1992/ .

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

Même les 2 roues sont de la sortie avec la RETRO MOTO CLUB MALAUCENIEN http://malaucene.retromotoc.free.fr  .

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.
Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

*Côté COUR à droite ou côte JARDIN à gauche - Les machinistes situés à la cour sont appelés « courriers », et ceux du jardin « jardiniers ». Mnémotechnique en regardant de face la scène, se souvenir de JC (Jésus-Christ)

DÉCONFINEMENT MAXI 10 !! Ils sont déjà 5 !!

Dimanche 24 MAI en route pour prendre un peu d’altitude et venir se poser à Malaucène au pied du versant nord du mont Ventoux.

C’était dimanche 24 mai 2020 - Le déconfinement,  11 MAI, 2 JUIN … 22 JUIN. Rassemblement MAXI 10 personnes dans la limite de 100 km http://www.leparisien.fr/societe/deconfinement-la-limite-des-100-km-signifie-t-elle-50-km-a-l-aller-et-50-km-au-retour-20-05-2020-8320368.php

Merci à Lucien et à sa petite famille,  merci  à la bonne compagnie pour ces bons moments passés

@ LES SOUPAPES AVIGNONNAISES. COM

RVR production

Les.soupapes-avignonnaises@orange.fr

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>