Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CITROËN C4 ou C6 ?? …......et en plus dans un autre Château que celui de Rambouillet !!

Publié le par la reine

DSCN6666-copie-1DSCN6669DSCN6668 

Une Citroën qui fait l'article

 

CITROËN C4 ou C6 ??

......et en plus dans un autre Château que celui de Rambouillet !!

Bizarre tout de même !

 

Toute ressemblance avec des Citroën ou Château existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence

 

La C4 est présentée au Salon d'octobre 1928.
La nouveauté concerne le moteur dont la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière) s'accroît de 40% en tournant à 3 000 tr/min: les cylindres sont maintenant coulés d'un seul bloc et le refroidissement à eau (L’eau (que l'on peut aussi appeler oxyde de dihydrogène, hydroxyde d'hydrogène ou acide hydroxyque) est un...) se fait à l'aide d'une pompe (Une pompe est un dispositif permettant d'aspirer et de refouler un fluide.). L'allumage (Pour s'enflammer, le mélange air-essence, un gaz contenu dans le cylindre doit subir une élévation de température...) est lui-aussi rénové grâce à un distributeur Delco-Rémy. La boîte de vitesses est en fonte et non plus en aluminium et le châssis est raidi par des longerons entretoisés. La C4 dépasse ainsi les 90 km/h.

La C4 est contemporaine de la C6 qui en est le haut de gamme. Elle devient C4 III au salon d'octobre 1929 et reçoit alors des améliorations dont a bénéficié la C6 : pistons longs, joints de cardan, etc. Puis, elle devient C4F au salon 1930, et C4G au salon 1931.

  • Sept autochenilles C4F équipées du système Kégresse constituent le groupe «Pamir» de la Croisière jaune

     

    Dates de production

    1928 - 1930

    Production totale

    121 000 exemplaires

    Modèle précédent

    B14

    Modèle suivant

    Rosalie 8

    Classe

    Familiale

    Moteur(s)

    1 628 cm³

    Transmission

    propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un...)

    Carrosserie(s)

    multiples

    Longueur (La longueur d’un objet représente la distance entre deux de ses extrémités, les plus éloignées possibles. Lorsque...)

    4 180 mm

    Largeur

    1 580 mm

    Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.)

    1 740 mm

    Poids (Le poids d'un corps nu ou force de pesanteur est la force exercée sur un corps (de masse m) immobile dans le...)

    1 175 à 1 245 kg

     

    DSCN6667 CItroen-C6-1932-Carrosserie-Tirbois-Niort

Voir les commentaires

Thermoformage dans le four de Madame, BRAVO Jean-Pierre !!

Publié le par la reine

Voir les commentaires

La belle MATRA "Djet" jaune de Jean Pierre DUVAL

Publié le par la reine

DSCN6690DSCN6688DSCN6686DSCN6685 

La belle MATRA "Djet" jaune

de Jean-Pierre D.

 

Probablement de couleur bleue au début de sa vie,

79 000 KM d'origine !

 

Siéges baquet, rétroviseurs obus de marque Esso, jantes larges à l'arrière, volant sport.

 

A l'intérieur de l'auto, sur une image on peut apercevoir les plastiques des phares que Jean Pierre à refabriqué lui même à partir d'une lunette arrière d'ID Citroën ! Thermoformage dans le four de Madame !

 

Jean Pierre sera t-il prêt à temps pour l'ouverture du Mans Classic 2010 ??

en tout les cas, il est bien décidé à remettre sérieusement cette magnifique Matra Djet en route, rouler et se faire plaisir.

Nous invitons Jean Pierre à nous rejoindre lors d'une balade des Rendez-Vous de La REINE de Rambouillet.

 

Merci à Jean Pierre et à son épouse pour leur sympathique accueil.

 

Jean Pierre recherche maître cylindre émetteur et récepteur embrayage et frein

Garage J.-P DUVAL

27570 LE ROUSSET D'ACON

Tél 02 32 32 45 58

 

Une Vraie Passion simple, c'est parfois vraiment bien !

Merci

 

Yves

 

Type/emplacement : 4 cylindres en ligne longitudinal/central arrière.
Alésage/course : 70 x 72 mm.
Cylindrée : 1108 cm3.
Régime maximum : 6500 tours/minute.
Puissance maximum : 70 ch SAE à 6500 tr/min.
Puissance spécifique : 63 ch/litre.
Distribution : Soupapes en tête (2soupapes par cylindre), arbre à cames latéral.
Vilebrequin : 5 paliers.
Alimentation : 2 carburateurs solex doubles corps horizontaux 40 PHH.
Puissance fiscale : 6 CV.

 

http://www.club-djet.com/accueil.htm

 

http://matrajet.chez.com/

 

http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://i36.servimg.com/u/f36/11/46/01/93/rene_b11.jpg&imgrefurl=http://www.autodiva.fr/forum/viewtopic.php%3Ff%3D2%26t%3D230&usg=__ZLxCyrirJaYwuY7xLKDPtZyEGLM=&h=335&w=799&sz=128&hl=fr&start=13&sig2=ACKkNFrAN0EHUctVup6E-w&itbs=1&tbnid=dIYcnee0K1el-M:&tbnh=60&tbnw=143&prev=/images%3Fq%3Drene%2Bbonnet%26hl%3Dfr%26sa%3DG%26gbv%3D2%26tbs%3Disch:1&ei=RF2RS9K-CYed4QbfrtWJDQ

 

 

http://www.autodiva.fr/forum/viewtopic.php?f=2&t=230&start=360

 

photos Yves

les.rendezvousdelareine@orange.fr

 

 

 DSCN6687DSCN6691

Voir les commentaires

" Restaurée à Rambouillet"

Publié le par la reine

 

img080img081" Restaurée à Rambouillet"

L'auto noire, sortie de garage à Marseille,vandalisée, le toit a servi de Trempoline.

40 heures de tôlerie pour retrouver un état de surface parfait.

Des vitres ont volé en éclat.

Moteur et pont proviennent d'une Ford Vedette.

 

Modèle immatriculé 78 et 8 ans plus tard la belle Comète Monte Carlo a retrouvé sa condition conforme à l'origine.

Quelle ligne!

Merci M. Daninos

 

texte et photos Edgar

 

 

 

Ford Société Anonyme Française (Ford SAF) installée à Poissy, lance la Comète en 1951.Ce luxueux coupé dérivé de la Vedette à moteur V8 (2158 cm3) mais il a été développé en dehors des bureaux d'étude de Ford. Le dessin a été réalisé par Pinin Farina à Turin et la fabrication par Facel-Métalon à Colombes.

En 1952, la cylindrée du V8 est portée à 2355 cm3 (67,9 x 81,3) et la puissance à 80 ch.

Début 1954, la Comète est épaulée par une version 22 CV, la Comète Monte Carlo équipée du moteur de la Vendôme.

La Comète est toujours au catalogue au moment de la reprise par Simca fin 1954 des usines de Poissy.

 

  030 001

Voir les commentaires

Berliet GBC « dépanneur » des années 50/60

Publié le par la reine

 

DSCN6682DSCN6681Berliet GBC « dépanneur » des années 50/60

 

Ce Berliet est aussi la dépanneuse de Jean Pierre Duval

du petit garage du Rousset d'Acon (27)

sur le bord de la route, un bonheur pour les yeux !

 

Pas de phares, puisque ce camion est probablement un ex de l'armée française, mais des « yeux de chat » devaient être au dessus des ailes.
Au garage de Jean Pierre, la maison de retraite est bonne.
 

 

 

http://groupedetransport3.ifrance.com/LesmissionsBerlietauSaharaGBC.htm

 

merci Jean Pierre

photos Yves

DSCN6680 

Voir les commentaires

Balade de La REINE en passant par Brezolles (28), éolienne Bollée

Publié le par la reine

DSCN6699 

370 001DSCN6698DSCN6695Balade par les petites routes

Éolienne Bollée, c'est à Brezolles (28)



Il reste peu d'éoliennes de ce type en France. Cet appareil présente certaines originalités qui ont fait l'objet de brevets de la part de leurs inventeurs, la famille Bollée.



La famille Bollée, industriels prospères au Mans, était à l'origine fondeurs de cloches, au départ itinérants puis installés au Mans. La fonderie élargit ses fabrications aux robinets, pompes, canalisations, béliers hydrauliques et même aux automobiles. La révolution industrielle de la fin du XIXème siècle exige un approvisionnement en eau plus important et aux normes de pureté plus stricte, d'où un premier brevet pour une éolienne en 1868, amélioré par la suite (1876) pour optimiser le rendement. Ces premières éoliennes sortent de l'usine en 1872-73. Auguste Bollée préfère s'adonner à sa passion, la peinture et revend le brevet et l'entreprise à son successeur E. Lebert en 1898 qui poursuit la fabrication des éoliennes sous la marque « Bollée » à cause de son prestige. L'activité a ensuite décliné pendant la grande guerre (fin de production en 1920)



Achetées par des propriétaires fortunés recherchant un certain confort moderne, ces éoliennes alimentaient en eau courante les bassins et les jardins. Des municipalités en ont fait ensuite aussi l'acquisition car c'était un luxe qui est vite devenu un besoin. L'éolienne de Brezolles a été construite en 1888 puis installée chez Monsieur Raveneau. La propriété fut rachetée beaucoup plus tard par la municipalité pour y installer la mairie. Il s'agit d'une éolienne de type 2 d'un diamètre de 3.50 mètres. Elle est constituée de deux systèmes de pales, comme dans une turbine. Le premier est fixe (stator de 32 pales) et le second est mobile (rotor de 24 pales).Les pales du stator sont obliques pour orienter le vent et permettre une attaque perpendiculaire du flux aérien sur les pales du rotor. Une jante évasée en entonnoir fixée sur le stator permet d'accélérer l'air qui y pénètre et d'augmenter le rendement. L'orientation de l'ensemble face au vent se produit mécaniquement grâce à une roue à ailette de 90 cm de diamètre placée devant le stator qui grâce à un jeu d'engrenage oriente toute la tête de l'éolienne jusqu'à son arrêt face au vent. Elle repose sur une colonne en fonte supportant l'escalier spiral et dans laquelle passe l'arbre de commande de la pompe.



L'apparition du moteur électrique et du moteur à explosion a précipité la baisse d'intérêt pour l'énergie éolienne. Pourtant, la quasi-perfection atteinte il y a plus d'un siècle par ces machines capables de capter l'énergie du vent redevient à la mode.

Photos Yves

Source http://www.brezolles.fr/900 001DSCN6693

Voir les commentaires

AUTOMOBILES AVIONS VOISIN par Thierry Auffret

Publié le par la reine

 

losange 3
Le site de Thierry Auffret vient de changer d'adresse.

AUTOMOBILES AVIONS VOISIN

Un rare site sur une marque Automobile d'exception ! merci Thierry

http://www.automobiles-voisin.fr/

 

 

 

Voir les commentaires

Que du refroidissement par air ! C'est à 2 pas de Rambouillet une cage à oiseaux

Publié le par la reine

 

DSCN6590C'est à 2 pas de Rambouillet une cage à oiseaux qui renferme de belles espèces en voie de disparition.

 

Que du refroidissement par air !

 

2 CV Citroën, qui n'hésitent pas à dormir les unes sur les autres façon duplex, sans doute pour avoir plus chaud.

 

A droite en bas un petit clin d'œil d'une Porsche 356.

Heureusement une 2 CV c'est pas lourd !

Dans cette cage la Porsche fait la roue (visible à gauche du phare) .

 

Les.rendezvousdelareine@orange.fr

Voir les commentaires

Le Plombier Rouge invente une Ferrari au changement de vitesse escamotable.

Publié le par la reine

 

DSCN6546976 001Un antivol sans risque de perdre ses clef.

 

C'est fait !!

 

C'est le 21 février dernier, jour du 16 ème Rendez-Vous de La REINE de Rambouillet, que notre ami « Le Plombier Rouge » nous à fait part de son inventive réalisation.

 

Une Ferrari au changement de vitesse escamotable.

 

Une idée bien évidemment immédiatement brevetée.

Pour d'autres éventuelles commandes

les.rendezvousdelareine@orange.fr

 

Pour te remercier cher « Plombier Rouge », Les Rendez-Vous de La REINE te préparent une rencontre avec « La Baronne Rouge » hum! Hum!...............il te faudra patienter un peu !!

http://www.concours-lepine.fr/fr/page14.xml

 

merci

Yves

 DSCN6544DSCN6545

Voir les commentaires

Une superbe COMETE MONTE CARLO de 1954, merci LDB.

Publié le par la reine

IMAG0002 

Le reporter des Rendez-Vous de La REINE de Rambouillet

était là !

Un vrai spécialiste de l'histoire de l'Automobile.

 

Fin février sur la RN4 à destination de Nancy.........

Une superbe COMETE MONTE CARLO de 1954

noire sur une remorque !!

Sur sa pellicule il y avait aussi plein d'autres autos, mais...............

 

photos LDB

commentaire Walcker

merci

http://voituredecollec.skyrock.com/198819353-154-Ford-Comete-Monte-Carlo.html

IMAG0001

Voir les commentaires