Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RSO Olivier DOUCIN, un spécialiste PORSCHE !

Publié le par Les Rendez-Vous de la REINE

 

Un petit mot pour informer tous les amateurs de belles PORSCHE que RSO Doucin vient d'emménager dans ses nouveaux ateliers, sur l'article de la soirée d'inauguration, l'adresse ne figurait pas,

RSO Olivier DOUCIN

5 rue Fontenelles

78 920 ECQUEVILLY

tél 01 30 04 23 96

010

images de 914/6 prises dans le garage de RSO, merci Olivier

 013

La Volkswagen Porsche 914 est lancée en Septembre 1969, fruit de la collaboration entre les deux marques, ce petit coupé économique renoue avec les débuts de Porsche et son modèle 356. Comme le premier prototype de la 356 d'ailleurs, la VW Porsche 914 dispose d'un moteur VW à plat modifié et en position centrale arrière, configuration idéale pour la répartition des masses. Dans ses versions haut de gamme, baptisées 914/6, la VW-Porsche reçoit le 6 cylindres de base de la 911.
019
Malgré une puissance modeste, la Porsche 914 constitue donc une base très intéressante pour la compétition. Entre 1970 et 1971, le département compétition de Porsche va préparer 12 Porsche 914/6 GT et 914/6 GT "Rallye" pour la course :
• 3 prototypes
• 2 914 pour la Targa Florio
• 3 914 pour le Marathon de la Route
• 3 914 pour le Rallye Monte Carlo
• 1 914 pour le Rallye RAC

Les premières apparitions des 914-6 GT ont lieu sous forme d'essais privés en mars 1970 à la Targa Florio italienne dans le but d'obtenir leur passeport Gr.IV. Après avoir obtenu l'autorisation de la FIA, Porsche engage une 914/6 GT aux 1.000 km du Nurburgring, en mai 1970 où les 4 exemplaires inscrits par l'usine terminèrent aux 2e, 3e, 4e et 5ème place de la catégorie GT, juste derrière une 911S. En juin 1970, c'est l'importateur français Sonauto qui engage une 914-6 GT, conduite par le duo Chasseuil & Ballot-Lena. A près de 160 km/h de moyenne, elle termine la course devant toutes les 911. Le moteur est préparé avec des arbres à cames spéciaux Carrera 6, un double allumage Magnetti Marelli, des carburateurs Weber 46 IDA et délivre jusqu'à 200 chevaux. Le châssis surbaissé et renforcé en de nombreux points utilise des amortisseurs spéciaux Bilstein et des freins à disques ventilés avec étriers en aluminium de 911 S. La voiture qui termine à la 6ème place au général et première de sa catégorie confirme aussitôt son potentiel sportif et son excellente tenue de route.

En août 1970, 3 914-6 GT d'usine dégonflées à 160cv sont engagées au Marathon de la route du Nurburgring, une course d'endurance de 86 heures. Les 914-6 GT s'offrent les 3 premières places, la victoire revenant à l'équipage Larrousse / Haldi / Marko parcourant 10.280 km à 118 km/h de moyenne.

FEn février 1971, la 914/6 GT est engagée au Rallye de Monte-Carlo. 3 voitures spécialement préparées sont confiées aux pilotes Andersson, Larrousse et Waldegaard. Seul Björn Waldegaard sera à l'arrivée, 3ème au classement général, remportant 9 victoires en spéciales contre Jean-Claude Andruet sur Alpine A110.

Malgré un potentiel important, la 914/6 GT sera abandonnée en 1972. Porsche concentrera ses efforts de développement compétition sur la 911 Carrera RS 2.7L et ses dérivés 2.8 RSR et 3.0 RSR.

d'autres informations http://www.914garage.com/histo.htm

 014

source info Sportwagen.fr, photos Yves, merci

Yves

les.rendezvousdelareine@orange.fr

Commenter cet article

porsche 13/04/2012 13:47

Porsche se concentre beaucoup sur la 911.