Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RENAULT R16 TX

Publié le par Les Rendez-Vous de la REINE

RENAULT 16 TX

001.JPGLa RENAULT R16 a été présentée au public pour la première fois au Salon de Genève en mars 1965.

Surprenante par son dessin avant-gardiste, en pleine période de production des classiques Peugeot 403. Découverte de son original dessin en France,  lors des fêtes commerciales du mois de juin 1965. Dessinée par Gaston Juchet et Philippe Charbonneaux, elle possède des gouttières de toit intégrées et est la première voiture française à carrosserie berline-break à hayon. La Renault 16 a remporté le trophée européen de la voiture de l'année en 1963.771_001.jpg

Pour le modèle des photos, cerclage calandre aluminium des premiers

005.JPG004.JPG006.JPG

modèles R16 TX 1974, calandre modifiée, 4 projecteurs à iode, roues style Gordini, enjoliveurs de passages de roues, becquet aérodynamique à l’arrière, lunette AR chauffante avec essuie-glace et lave glace. Pour 1974, la Renault 16 TX fait appel à un moteur 1 647 cm³ 93ch, et à une boîte à cinquième vitesse longue. La 16 TX est la première voiture française à posséder une condamnation électromagnétique centralisée des portes. Il suffit de verrouiller une porte pour que les autres le soient également. Contribution à sa disparition, la Renault R16, figure malheureusement sur la liste des Jupettes. (Sous le gouvernement d'Alain Juppé, d'octobre 1995 à octobre 1996, un dispositif a permis à tout propriétaire d'un véhicule de moins de 3,5 tonnes et de plus de huit ans de le mettre à la casse et de bénéficier d'une prime. Elle s'élevait à 5.000 francs pour l'achat d'une voiture neuve des gammes économique ou inférieure et de 7.000 francs (1.067 euros) pour les véhicules de gamme supérieure. Cette prime, baptisée "jupette", avait aussi pour vocation d'accompagner les contrôles techniques renforcés décidés par le gouvernement).

Amicale Renault 16 http://www.amicale-r16.com/003.JPG

Gaston Juchet . Après avoir fait appel au célèbre styliste indépendant Philippe Charbonneaux, Pierre Dreyfus confie la responsabilité du centre de style encore naissant à Gaston JUCHET, ingénieur-aérodynamicien entré chez Renault depuis 1958, qui va d’emblée marquer son temps en créant la révolutionnaire Renault 16, ayant permis à la Régie Renault de s’établir durablement dans l’univers des berlines haut de gamme. http://www.juchet.fr/index0.html

Philippe Charbonneaux . Outre la célèbre brosse à poussière « Nénette », il dessine autoroutes, brosses à dents, chariot élévateur, électroménager, jouets

, publicités sur le lieu de vente, réveils, téléviseurs et ventilateurs. Il crée aussi des véhicules, les plus marquants sont la Delahaye type 135 Dubos « Gascogne », la Delahaye type 235, la Citroën Traction Avant 15-Six du président René Coty et de nombreux camions publicitaires pour les marques Astra - la margarine -, Esso ou Pathé-Marconi.

 

Photos les.rendezvousdelareine@orange.fr , merci au propriétaire de l’auto.008.JPG

Commenter cet article

jouvet 24/02/2015 19:56

çà!çà me déguenille de voir que l'ont à pousser les gents à se débarrasser de cette beauté pour 5000fr de l'époque pour racheter une merde bouhhouhhou! une seize de 74 avc ts ses chromes et j'en passe

renault spider 12/10/2013 13:04

Magnifique Renault 16 !

Superbement conservée pour son âge ! Un bien bel article :)