Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La WIMILLE 1946, BFG 1981, CHENARD & WALCKER Aigle 22 1937 , L'AEL du Docteur LEPELLETIER 1950, DB Charles DEUTSCH & René BONNET 1938

Publié le par Les Rendez-Vous de la REINE

 

La WIMILLE 1946

Un moteur V6 inédit de 1 500 cm3 et 70 chevaux doit animer cette voiture mais il n'est pas prêt pour la présentation officielle qui a lieu le 9 juin 1946, à l'occasion du Grand Prix de l'Autoroute de l'Ouest. À sa place, on a donc dû monter un simple moteur 11 CV Citroën d'avant guerre développant seulement 56 chevaux. Malgré cela, la Wimille peut atteindre 150 km/h (au lieu de 120 km/h pour la Citroën) grâce à ses formes aérodynamiques.http://www.vea.qc.ca/vea/articles/wimille.htm wimille5

L'AEL du Docteur LEPELLETIER 1950

du début des années 50. Prototype de petite taille avec suspension centrale motorisée par un moteur de Traction Avant Citroën. Une trace au musée de Châtellerault (86). Le Docteur était mon voisin à Saint Martin de Nigelles (28).http://www.alienor.org/musees/index.php?/fre/La-liste-des-villes/Chatellerault/Musee-Auto-Moto-Velo

Je suis à la recherche de traces des automobiles fabriquées par la Docteur, même celles qui sont aux USA. merci. Yves

CHENARD & WALCKER Aigle 22 1937

http://240z-top.forumactif.net/autos-de-collection-la-grande-passion-f5/chenard-walker-aigle-2-1939-t247.htm En 1937, Chenard & Walcker arrête la production de ses propres moteurs 4 cylindres et V8, dépassés techniquement, pour les remplacer par le 4 cylindres Citroën (monté sur les Traction avant) et le V8 Ford (monté sur les Matford). Chenard & Walcker arrête également la production de ses traction avant. Toute la gamme est maintenant revenue à la traditionnelle propulsion, comme les Matford. La gamme se compose alors des Aigle 22 (4 cylindres Citroën de 2 litres développant 42ch) et Aigle Huit (V8 Ford de 3,6 litres développant 90ch). a deluche

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://chenardwalcker.free.fr/Plan_du_site_Chenard___Walcker/Age_d_or_Chenard___Walcker/a_YG22.jpg&imgrefurl=http://chenardwalcker.free.fr/Plan_du_site_Chenard___Walcker/Age_d_or_Chenard___Walcker/age_d_or_chenard___walcker.html&usg=__SoVjiN_AtM___1_iz5wV8L2RxBM=&h=400&w=600&sz=138&hl=fr&start=64&sig2=CZNcronKgfDLDG80tE270Q&zoom=1&um=1&itbs=1&tbnid=yqbiPL9AT_PZKM:&tbnh=90&tbnw=135&prev=/images%3Fq%3Dchenard%2Bwalcker%2Baigle%2B22%26start%3D54%26um%3D1%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26rlz%3D1W1ADFA_fr%26ndsp%3D18%26tbs%3Disch:1&ei=vbGyTNKOC46VswaCuZmADQ

DB Charles DEUTSCH & René BONNET 1938

René Bonnet, né en 1904, aborda le sport automobile en 1932, alors qu'il était agent Citroën direct à Champigny-sur-Marne, près de Paris. Il participa, cette année-là, à son premier rallye au volant d'un roadster Citroën C 4 G. C'était une traction avant dont le châssis spécial avait été habillé d'une caisse aérodynamique très influencée par les conceptions très en avance de l'ingénieur Andreau. René Bonnet prit part avec cette voiture aux Douze Heures de Paris de 1938, aux Indépendants en 1939 (dont il remporta la catégorie 2 l) et au Grand Prix des Frontières à Chimay.. où il prit la deuxième place derrière la très rapide BMW 328. http://www.yaronet.com/posts.php?s=121893 db-2-1939

BFG 1981La moto subit une cure d’amaigrissement : fourche et amortisseurs Marzocchi magnésium, freinage Brembo Or, … Le moteur, maintenant un 1300cc, passe entre les mains d’un préparateur réputé pour ses moteurs GS : Condrier à Nice. Des contacts sont aussi pris avec Maurice Emile Pezous, père des barquettes MEP à moteur GS. bfg1300

http://www.bfg.asso.fr/?page_id=44

Merci

Yves les.rendezvousdelareine@orange.fr

Éligibles Les Rendez-Vous de La REINE du 17 octobre 2010

Commenter cet article

JP de NÎMES 03/07/2020 21:06

Bonjour. Je suis un peu par hasard sur la piste des autos du Dr PELLETIER.... Comme la V.A.F. de 1937...Je ne connaissais pas l'AEL des années 50 et n'en ai jamais vu une photo. Je continue mes recherches ! Cordialement. JP