Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

Publié le par Les RENDEZ-VOUS de La REINE

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

La température remonte, alors que LOTUS fête en 2018 son 70e anniversaire, la marque LOTUS cherche à savoir ce qui est arrivé au premier modèle Lotus conçue par son génial fondateur Colin Chapman, la LOTUS Mark I. https://www.youtube.com/watch?v=hd6YM5oAasA

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

Chacun son Château, de leur côté LES RENDEZ-VOUS DE LA REINE aimeraient bien aussi retrouver l’AUSTIN 7 de 1947 « modifiée » qui a servi a servi de base à cette même Mark 1 de 1948.  

La première voiture conçue par Chapman était une «spéciale» basée sur Austin 7 non conçue pour la course, mais conçue pour être conduite ! 

1947, parti de presque rien, c’est-à-dire des divers éléments d’une AUSTIN 7 de 1930

(peut-être une Opal ? ),

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

ce véhicule était destiné aux épreuves de trial. Dérivé de l’AUSTIN 7 d’avant-guerre, construit dans le garage au fond du jardin de celle qui allait devenir sa femme.

 

Une AUSTIN 7 de 1933

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

Cette voiture était construite sur un châssis court et un train de roulement AUSTIN 7 et portait le numéro d’immatriculation OX 9292. Colin Chapman a construit la carrosserie à l’aide d’un composite en aluminium fin collé au contreplaqué.  Il a modifié la suspension arrière pour une meilleure maniabilité et le moteur pour donner plus de puissance.

Par la suite, EN 1948, on attribua à cette réalisation la dénomination Mark 1.

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

Ce dernier bricole en 1948 sa première voiture, basée sur un vieux châssis d’AUSTIN 7 Baptisée LOTUS Mk1, elle est engagée par son concepteur dans des épreuves de maniabilité. La Mark I originale a été perdue dans l'histoire après avoir été acheté par un mystérieux acheteur en 1950. Une réplique a été créée aux mêmes dimensions, qui utilise un châssis et un train de roulement AUSTIN 7.

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

Si parfois, il vous arrivait de consulter l’ouvrage « Austin Seven » de Bryan Purves, le lecteur de cet article comprendra pourquoi et comment, il est possible de perdre facilement la trace d’une Austin 7 de 1948. La raison est le nombre incalculable de modèles d’Austin 7 modifiés pour servir de base à d’autres «spéciale». Colin Chapman n’était pas seul !

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

D'abord, des roues et des pneus plus grands ont été montés et l'essieu avant a été divisé et articulé au centre pour fournir une suspension avant indépendante. Entre 1949 et 1950 suivit la Lotus Mark 2, dont le châssis était encore celui de l’Austin 7, mais renforcé et équipé cette fois de moteur Ford Tende 1172 cm3. Conçue tout d’abord pour le trial cette voiture allait se montrer très à l’aise sur les circuits.

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

La Lotus Mark 3 apparut en 1950, construite selon la formule 750 cm3, elle utilisait à nouveau le châssis et le moteur de l’Austin 7, mais pourvu d’une carrosserie plus basse et élancée.

http://www.spiritracerclub.org/lotus-seven-le-retour-aux-sources/

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

Message passé avec dans sa trace des milliers de copiés- collés sur Internet

https://translate.google.fr/translate?sl=en&tl=fr&js=y&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&u=https%3A%2F%2Fwww.lotuscars.com%2Fnews%2Fcorporate%2Ffinding-very-first-help-locate-lotus-mark-i&edit-text=

De nombreuses recherches sont en cours !

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

L'histoire de LOTUS est indissociable de celle de son fondateur Anthony Colin Bruce Chapman (ce qui explique les lettres ACBC sur le logo), plus connu sous le nom de Colin Chapman. Colin Chapman ne dévoilera jamais l’origine du nom LOTUS qui restera mystérieuse. En fait LOTUS était le nom d’une fleur exotique, on dit aussi que c’était le surnom donné par Colin Chapman à son épouse. http://www.lesrendezvousdelareine.com/search/COLIN%20CHAPMAN/

L’AUSTIN 7,  c’est l’anglaise la plus courante de l’époque,

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

l’AUSTIN 7, les courses visées, les trials, ces épreuves de maniabilité typiquement anglaises qui existent toujours. Le jeu consiste à suivre un parcours tracé à travers champs et forêts sans toucher (ou écraser) les jalons. Le TRIAL, sport national de saison en Angleterre. http://www.lesrendezvousdelareine.com/2016/01/le-trial-sport-national-de-saison-en-angleterre.html

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Départ pour le TRIAL

Départ pour le TRIAL

Retour, ambiance boueuse !

Retour, ambiance boueuse !

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

LOTUS  7 et CATERHAM  https://photos.app.goo.gl/4dAm8iMiP1q19nKg7   

 

PHOTO par LES RENDEZ-VOUS DE LA REINE les.rendezvousdelareine@orange.fr

Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I
Finding the very first – help locate the LOTUS Mark I

Commenter cet article